« Kenzo Takada » : l’ouvrage qui retrace la vie du grand couturier
13 décembre 2018 Pauline
In Culture, Mode
kenzo takada

Chaque Maison de Haute Couture a un style propre plus ou moins prononcé. Kenzo n’échappe pas à la règle alliant romantisme et modernité. Et ça, la Maison de Couture aux accents orientaux le doit à son styliste – obstiné et avant-gardiste. Arrivé à Paris en 1965, Kenzo Takada a marqué les esprits en changeant les codes de la mode parisienne, en y introduisant une profusion de couleurs et de fleurs, avec des associations inédites, tout en faisant preuve d’audace et de poésie. Dans ses créations, formes déstructurées et couleurs chatoyantes se côtoient. Un styliste discret pour une mode joyeuse et libre.

Mais l’occasion nous est maintenant donnée d’en apprendre plus sur le styliste à travers un ouvrage. Sobrement intitulé « Kenzo Takada », ce livre fraîchement publié aux éditions du Chêne retrace la vie du couturier japonais, entre mode, création et tranches de vie plus intime. C’est sous la plume de Kazuko Masui, son amie de longue date, qu’est née cette biographie riche en informations et documents inédits. Plus qu’on ouvrage, un objet d’art. Focus.

Paris, la ville qui lui donna la liberté de créer

Si l’on connait tous la Maison de Couture Kenzo, l’homme qui en est à sa tête et se cache derrière ses créations audacieuses reste un mystère pour beaucoup d’entre nous. Avec la sortie du livre « Kenzo Takada », l’occasion se présente d’en connaître un peu plus sur le talentueux styliste. Né au Japon en 1939, Kenzo Takada arrive à Paris en 1965 où il n’était censé rester que six mois. Un court séjour qui se transforma en l’aventure de toute une vie – sa vie. Si la ville lui parut terriblement morose le jour de son arrivée, il y posa définitivement ses valises et y trouva la liberté de créer. Une liberté et un talent fou qui lui permirent de créer Jungle Jap, sa Maison de Couture qu’il renommera Kenzo par la suite – une marque unique, audacieuse et colorée mêlant mode parisienne et influences japonaises.

Un carnet de croquis et des documents inédits

Au-delà du contenu qui nous fait découvrir la vie du créateur et nous plonge dans le milieu de la mode, l’ouvrage constitue un très bel objet. Une couverture à l’image des collections du couturier, fleurie et emplie de couleurs, l’impression de feuilleter un carnet de croquis ponctué de lettres manuscrites et de nombreuses photographies… En clair, un véritable bijou qui nous embarque à la découverte du grand styliste, sous toutes ses coutures. Clé de voûte de l’ouvrage, un reportage photographique complet et inédit nous emmène dans les coulisses de la création d’une robe de mariée. A ne rater sous aucun prétexte.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*