Les coutumes insolites du Nouvel An à travers le monde
27 décembre 2017 Nicolas

Alors que la frénésie de Noël est à peine passée et les cadeaux tout juste déballés, pas le temps de souffler, ce sont les festivités du Nouvel An qui approchent ! Adieu 2017, il est temps d’accueillir à bras ouverts l’année 2018, et les bons élèves s’en donnent à cœur joie. Consciencieux, ils préparent déjà leur liste de bonnes résolutions pour la nouvelle année, tandis que d’autres s’en remettent au sort, croisant les doigts pour que la nouvelle année soit riche en joyeusetés. Ne parlons pas des pessimistes qui freinent des quatre fers, redoutant ce qui pourrait se passer, rouspétant après le Nouvel An et ses festivités, attendant simplement l’épiphanie pour se consoler.
Quelle que soit votre humeur, le réveillon du Nouvel An reste synonyme de fête mais aussi de traditions. En effet, les pays du globe s’apprêtent à fêter la Saint-Sylvestre comme il se doit et à leur manière, cela veut dire 24 heures de festivités à travers le monde, mais outre les fuseaux horaires qui diffèrent, ce sont les us et coutumes du Nouvel An de chaque pays qui s’affirment comme de véritables curiosités à découvrir. Entre traditions culinaires ou vestimentaires et rituels porte-bonheur, 1895, qui a l’âme vagabonde en cette fin d’année, vous propose un focus sur les coutumes les plus insolites du Nouvel An à travers le monde.

Nota bene : Pour mettre toutes les chances de votre côté afin que cette nouvelle année soit une réussite complète mais aussi pour pimenter votre Nouvel An, n’hésitez pas à emprunter aux autres pays quelques-unes de leurs traditions mais n’oubliez jamais vos classiques : le décompte, les embrassades sous le gui, une coupe de champagne à la main restent des incontournables pour un Nouvel An prometteur !

Une année de voyages en Colombie
Les colombiens ont l’âme baroudeuse, ils aiment voyager et pour mettre toutes les chances de leur côté pour la nouvelle année, il est de coutume chez eux de faire le tour du barrio (quartier) une valise vide à la main pendant la soirée de Nouvel An, pour une année rythmée de nombreux voyages.

Une affaire de chiffons en Argentine, Italie, ou au Chili
Question sous-vêtement, chaque pays possède des traditions bien précises. En Argentine, il est de coutume que les demoiselles qui souhaitent trouver l’amour durant la nouvelle année, revêtent des sous-vêtements roses, au Chili ce sont les hommes qui se parent de sous-vêtements jaunes cette fois, en Italie, hommes et femmes doivent opter pour des sous-vêtements rouges. En Pologne, ils doivent tout simplement être neufs !

Une affaire de bouche en Espagne, au Chili et en Italie
En Espagne, pour démarrer l’année du bon pied, il est de coutume d’avaler douze grains de raisin à chaque son de cloches des douze coups de minuit. Cette tradition permet d’apporter prospérité, chance et succès pour chaque mois de l’année à venir. Et au Chili comme en Italie, on mange des lentilles à minuit pour se garantir une année riche et prospère.

Un tintamarre en Nouvelle-Zélande
Afin de célébrer le Nouvel An avec gaieté, il est de tradition en Nouvelle Zélande de sortir ses plus belles casseroles et de les frapper fort pour garantir un joyeux vacarme général dans les rues.

L’année du bon pied en Ecosse et en Irlande
Dès que les 12 cloches de minuit retentissent, les Écossais retiennent leur souffle car la tradition du « First footing » peut débuter. La première personne qui passera le seuil de la porte déterminera en effet la chance de la famille pour l’année entière. Pour commencer l’année du bon pied, il est donc de coutume de faire entrer les amis et les membres de la famille en premier – toujours du pied droit et jamais les mains vides ! Les Irlandais, quant à eux, pour maximiser leur chance durant l’année à venir, entrent par la porte de leur maison en avant puis ressortent immédiatement en arrière à minuit.

Un saut ou plus dans la nouvelle année au Danemark et au Brésil
Soyez sport et accueillez 2018  avec positivité ! Faites comme les Danois qui « sautent » dans la nouvelle année du haut d’une chaise, à minuit ! Au Brésil, les habitants visent plus fort et élèvent le saut d’un cran : la veille du Nouvel An, ils se rendent à la plage pour sauter par-dessus sept vagues, tout en faisant sept vœux pour l’année à venir.

« Santé! » en Russie
Dès que les douze coups de minuit retentissent, il est de coutume pour les Russes d’écrire un vœu sur un papier, de le brûler et de le jeter dans leur verre de champagne. Il leur faut ensuite terminer leur verre dans la minute qui suit pour espérer voir leur vœu se réaliser dans l’année.

Table rase du passé au Pérou
Au Pérou, les habitants fabriquent chaque 31 décembre un mannequin de paille pour mieux le brûler ensuite. Cette coutume symbolise le passage à une nouvelle année : brûler et oublier l’année qui vient de s’écouler pour mieux en commencer une nouvelle.

Et vous, quelle tradition allez vous suivre pour célébrer la nouvelle année ?

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*