4 Neo Maroquiniers made in France à suivre
24 octobre 2017 Nicolas
Les 4 néo maroquiniers made in france à suivre

Le sac d’aujourd’hui doit correspondre à la femme d’aujourd’hui, active, très mobile et qui cumule plusieurs rôles dans la même journée. Mais il ne peut se permettre d’être juste fonctionnel. Parce chaque femme chasse le sac parfait : à la fois beau, unique, accommodant du matin jusqu’au soir, intemporel et original. Telle la quête du compagnon idéal. Une quête sans fin donc. Mais pourtant à chaque fois, une rencontre. Un coup de foudre. Un sac ou plutôt une passion, synonyme d’irrationnel, une cristallisation amoureuse, une passion-illusion qui suscite tous les égarements. Telles les ventes Hermès vintage deux fois par an à l’Artcurial, qui peuvent se révéler passionnelles.

A l’image de la femme qui le porte, chaque sac a sa personnalité. Il peut permettre d’accéder au luxe, de s’offrir une part de rêve. L’objet devient alors message, vecteur de son identité. Dans la façon de le porter. Ou dans le simple fait de le porter.

Rares sont les femmes « monosac » telle une Elisabeth II, éternelle fidèle à son élégant Lautner noir. Nombreuses, en revanche, sont infidèles et les multiplient. Pour chaque occasion, par saison, par période, selon l’humeur, selon sa couleur. Un sac-passion en remplace un autre pour peut-être revenir un jour en bonne place sur le bras de sa propriétaire. Parce que le bijou, car c’en est un, a sa propre dynamique et sa chorégraphie.  Il se porte aussi bien nonchalant, à l’épaule, ou au creux du coude, façon dame, fermement arrimé à l’avant-bras, bohème en bandoulière pour laisser les gestes libres.

Mais il est de ces sacs que l’on garde toujours. Qui mixent passion et raison. Toujours séduisants, toujours fonctionnels. Et de nombreuses marques ont pour credo de proposer des sacs que l’on voudrait garder à vie. Des sacs intemporels, de qualité, des pièces chics et indémodables. Mieux, Made in France.

Alors pour celles qui compilent mille vies en une dans un cabas XXL ou qui réussissent à dissimuler habilement leur capharnaüm dans un sac seau. Pour les autres, les irréductibles du mini-sac à bandoulière (ou MSB pour les intimes), qui gambadent les gestes libres du matin au soir, leurs essentiels à porter de main. Ou alors pour celles qui portent les deux, car on n’est jamais trop équipée… 1895 vous parle de quatre jeunes néo-maroquiniers français. Des créateurs qui rivalisent d’imagination pour chacune trouve sac à sa main, réveillant le paysage de la maroquinerie français et dépoussiérant le savoir-faire hexagonal. De futurs incontournables.

Quatre marques de maroquinerie française à suivre

De jeunes marques soucieuses de proposer des pièces au design intemporel avec un infini soin apporté au choix des design et des matières secouent l’échiquier de la maroquinerie française. Décryptage.

Polène

A l’origine de la création de la marque : un héritage familial, une fratrie, et un goût certain pour l’artisanat. Ce qui les anime ? La création de pièces d’exception aux lignes singulières et aux jeux de matières raffinés. En écho au trio qu’ils forment, ils revisitent chaque mois l’un de leurs modèles en tri-matières ou tri-couleurs. Notre coup de cœur ? Le numéro Un, leur sac signature. Porté épaule ou main, en cuir nappa, des courbes voluptueuses pour un modèle résolument féminin.  A la fois raffiné et décontracté.

 

©Polène

 

Léo et Violette

A l’origine de la marque ? Un couple d’amoureux, un projet commun, un succès sur Kickstarter*. Leur credo ? Une marque 100% online et sans intermédiaire aux renouvellements réguliers. De vous à eux, directement. Pour hommes et femmes, sans fioriture. Des pièces épurées à l’esthétique vintage. Une palette de couleurs jouant sur l’essentiel : du bordeaux, du vert impérial, du bleu marine. Notre coup de cœur ? Le sac bourse Violette, minimaliste chic par excellence.

*Plateforme de financement participatif

 4 Neo Maroquiniers made in France à suivre

©LéoetViolette

Paulette et Simone

A l’origine de la marque : Deux femmes, l’une minutieuse, l’autre fonceuse, une fabrication 100% française, et un travail en collaboration avec la Maison Jules Pansu, tisserand français depuis 1878, pour créer leur propre motifs. La signature de la marque ? La combinaison du cuir et des tissus Jacquard, un mix de matières, des motifs graphiques, géométriques, ethniques et floraux.

Notre coup de cœur ? Le cabas Jacquard Ava. Oversize, original, intemporel.

 

©PauletteEtSimone

 

Tammy&Benjamin

A l’origine de la marque ? Un duo d’associés, une volonté d’entreprendre, et un univers poétique, vintage et sophistiqué. Sa philosophie ? Une maroquinerie de haute qualité contemporaine et intemporelle qui redonne vie aux beautés oubliées du passé. Notre coup de cœur ? Difficile de choisir entre Le Pentagone, résolument design, qui joue les équilibristes et le Hat Box délicieusement vintage.

4 Néo-maroquiniers à suivre

©Tammy&Benjamin

 

 

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*